diagnostiqueur reconversion

Les étapes pour devenir diagnostiqueur immobilier

Vous avez le projet de devenir diagnostiqueur immobilier ? Dans ce cas, il vous faudra passer par différentes étapes. Découvrons sans plus attendre lesquelles !

La phase de réflexion

En premier lieu, vous allez faire face à une phase de réflexion. En l’occurrence, c’est le moment où vous dessinerez votre projet de reconversion professionnelle.

Avant de vous engager dans la voie du diagnostic immobilier, vous allez ainsi vous poser diverses questions. Vous devez effectivement vous assurer que ce métier vous convienne. Pour ce faire, vous pouvez par exemple contacter un diagnostiqueur immobilier en exercice afin d’appréhender la réalité du métier. Mieux, vous pouvez même suivre un diagnostiqueur dans son travail pendant quelques jours. Ainsi, vous aurez une idée précise du quotidien d’un tel professionnel.

En parallèle, il sera important que vous obteniez le support de votre famille quant à votre projet de reconversion. Ainsi, n’hésitez pas à inclure vos proches dans cette étape de réflexion.

Enfin, il est important d’aborder l’aspect financier de votre projet. En l’occurrence, vous devez considérer l’éventuelle différence de revenu que cela va impliquer.

La recherche de formation

Vous êtes bien décidé à devenir diagnostiqueur immobilier ? Dans ce cas, il vous faudra trouver une formation adaptée. Dans ce domaine, notez qu’il existe des cycles courts et des cycles longs. Votre choix en la matière sera alors conditionné en fonction de votre parcours antérieur.

Plus exactement, sachez que les formations de diagnostiqueur immobilier en cycle long (sur ce site) sont accessibles sans prérequis. Même si vous n’avez aucune compétence dans les techniques du bâtiment, vous pouvez vous diriger dans cette voie. En revanche, certains prérequis sont demandés pour suivre un cycle court. En effet, il convient d’avoir au moins trois ans d’expérience dans le secteur des techniques du bâtiment ou au moins un Bac +2 dans ce domaine.

Cela étant dit, vous trouverez sans doute un centre de formation à proximité de chez vous. A savoir, ces derniers sont répartis de manière homogène sur l’ensemble du territoire français.

La recherche de financements

Vous avez trouvé un organisme de formation ? Dans ce cas, vous connaissez sans doute l’investissement à prévoir pour vous former. En général, notez qu’un cycle long revient environ 6000 euros tandis qu’un cycle court est accessible à 4000 euros. Quoi qu’il en soit, sachez que vous pouvez bénéficier de certaines aides pour financer votre formation. En fonction de votre situation actuelle, celles-ci peuvent d’ailleurs varier.

Dans ce contexte, vous pouvez vous renseigner sur le sujet auprès de votre futur organisme de formation. Celui-ci pourra certainement vous aiguiller dans votre recherche de financement.

Vous êtes demandeur d’emploi ? Vous pouvez alors vous tourner vers votre conseiller Pôle Emploi pour obtenir de précieuses informations quant aux aides possibles.

Si vous êtes en situation de handicap, vous pouvez vous orienter vers l’Agefiph. Cet organisme pourra débloquer certaines aides financières par rapport à votre projet de reconversion.

chantier maison dpe

Vous êtes salarié ? Sachez alors que votre OPCA peut accepter de financer votre formation de diagnostiqueur immobilier. Pour effectuer votre demande, il vous faudra simplement constituer un dossier. Contactez directement l’OPCA dont vous dépendez pour avoir davantage de renseignements sur la question.

Enfin, si vous avez travaillé plusieurs années, un autre dispositif pourra sans doute vous aider : le compte personnel de formation (CPF). Remplaçant l’ancien DIF (droit individuel à la formation), le compte personnel de formation met à votre disposition une certaine enveloppe budgétaire pour vos formations professionnelles. En réalité, chaque année travaillée permet de voir son CPF crédité de 500 ou 800 euros, selon sa qualification professionnelle.

En tout cas, votre formation de diagnostiqueur immobilier pourra sans doute être financée partiellement ou totalement. Prenez donc le temps de vous renseigner sur la question !

La formation

Ensuite, viendra le moment de votre formation longue ou courte, selon votre profil. Ainsi, vous apprendrez tout ce qu’un diagnostiqueur immobilier doit savoir. Pour préciser, prévoyez environ 40 jours ou 290 heures pour un cycle long. Et comptez environ 25 jours pour un cycle court.

Bien évidemment, le programme entre un cycle court et un cycle long diffère. Toutefois, à la sortie, vous saurez tous comment réaliser les différents diagnostics : DPE, plomb, gaz, électricité, etc. De plus, vous connaîtrez la législation et la règlementation en vigueur. Enfin, vous vous serez familiarisé avec les logiciels utilisés dans le domaine du diagnostic immobilier.

Le passage de la certification

Après la fin de votre formation, il vous faudra passer une certification, son obtention permettant d’exercer le métier de diagnostiqueur immobilier. Pour information, il s’agit d’une obligation imposée par le gouvernement depuis 2007. Cette épreuve comporte une partie théorique et une partie pratique, l’objectif étant de vérifier que vous avez le savoir-faire suffisant pour effectuer correctement les diagnostics.

L’exercice de votre nouveau métier

Enfin, une fois votre certification en main, vous aurez donc la possibilité de travailler en tant que diagnostiqueur immobilier à votre compte ou pour une entreprise spécialisée dans ce domaine. En l’occurrence, notez qu’un indépendant génère en moyenne 60 000 à 90 000 euros de chiffre d’affaires par an. En parallèle, un diagnostiqueur débutant peut espérer un salaire mensuel de 2600 euros net.

Auteur de l’article : Victor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.